Japon – Tokyo – Roppongi/Kawasaki

Nous avions lu dans notre guide sur le Japon (Lonely Planet) que Roppongi était un quartier intéressant à visiter, mais qu’on allait soit beaucoup aimer, soit apprécier un peu moins l’endroit. Pour notre part, ce ne fut pas un coup de coeur, mais l’ambiance était toutefois intéressante: bâtiments disparates, restaurants chics, bars à tequila, cafés pseudo-français qui vendent des baguettes… Cependant, nous y sommes allés le jour et comme Roppongi est reconnu pour son nightlife, il est peut-être plus intéressant d’y aller la nuit.

roppongi01

roppongi02

Sous la voûte du Mid Tower, on retrouve un rassemblement de boutiques chics et de café huppés.

roppongi03

roppongi04

Après un tour rapide du quartier, nous nous sommes dirigés vers le Mori Art Museum, un musée situé au 53e étage d’une haute tour.

tour01

L’exposition parlait de la découverte du système solaire par les Japonais et les Européens, puis de l’art relié à la découverte spatiale.

*Les photos suivantes sont de moins bonne qualité, car elles ont été prises avec mon téléphone. De plus, je n’ai pas pu retracer les titres et auteurs de toutes les oeuvres.

mori01

mori02

mori03

La première édition imprimée du «Principia mathematica», par Newton. C’était vraiment étonnant de retrouver un tel ouvrage au Japon!

mori04

mori05

«The Rooki», Patricia Piccinini.

mori06

mori07

Dans une pièce, on était transportés dans les étoiles grâce à un jeu de sons et lumières par Team Lab.

Nous avons apprécié notre visite du musée, mais nous sommes restés un peu sur notre appétit. La visite était quand même dispendieuse et plutôt courte.

vuedoiseau01

Nous avions aussi une très belle vue de Tokyo! Il faut faire attention, car lors de l’achat des billets pour le musée, on veut nous vendre des billets chers pour une salle spéciale (Tokyo Sky View) d’où on peut admirer la vue.  Mais la vue de l’autre côté du bâtiment est tout à fait gratuite…

roppongi06

roppongi05

roppongi07

roppongi08

En soirée, nous avons décidé d’explorer un peu le quartier de banlieue de Kawasaki, à une station de train de l’appartement que nous louons.

kawasaki01

J’ai été surprise d’y découvrir une promenade fourmillante de monde et remplie de restaurants, de boutiques et d’arcades. Les couleurs sont étonnantes! Nous étions vraiment transportés dans la réalité d’un centre-ville japonais, sans rien d’écrit en anglais et sans touristes.

kawasaki02

kawasaki03

kawasaki04

 

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *