Colombie-Britannique – Camping + Port Alberni

Après notre séjour à Tofino au bord de la mer, nous avons décidé de faire du camping en nature. Contrairement à notre précédent voyage à Kauai , nous étions cette fois un peu mieux préparés: nous avions en notre possession une tente et des sacs de couchage.
Étant donné la haute saison, nous avons trouvé un camping vraiment reculé dans le territoire Toquaht. Nous nous étions dit qu’on allait faire des allers-retours entre le camping et la petite ville d’Ucluelet afin d’acheter des trucs à manger et de visiter un peu la région… On s’est bien vite rendu compte que cela allait être impossible: la route pour se rendre au camping était constituée de trous, de crevasses et de terre sur une distance d’environ 14 km (soit un bon 40 minutes à maximum 20km/h). Notre voiture de location n’étant même pas supposée rouler sur une route de gravier, nous avons rapidement abandonné l’idée de retourner en ville.  Restait le problème de la nourriture: qu’allions-nous manger, nous qui pensions retourner à l’épicerie? Nous avons fait part de nos inquiétudes à la responsable du camping, qui a tout de suite gentiment offert de faire une petite épicerie pour nous! L’accueil était tellement sympathique que nos craintes se sont effacées et qu’on a pu apprécier notre séjour reculé en mangeant des saucisses sur le feu et des sandwichs (bon, j’ai dit précédemment qu’on était mieux équipé qu’à Hawaii, mais reste qu’on n’avait pas de brûleurs, de briquet, d’ustensiles, de hache, de matelas de sol…).

Le camping était tout simplement magnifique. Situés sur le bord de la mer avec vue sur les montagnes, nous étions en pleine nature sauvage. Nous avons même croisé quelques ours lors de notre séjour*.

totem01

camping01

camping02

Heureusement, la pluie n’était pas du rendez-vous et nous avons pu voir le lever et le coucher du soleil sur les montagnes. Sublime.

camping03

camping05

Sur la plage tout près de notre tente, il y avait des centaines d’huîtres à marée basse. On avait qu’à se pencher pour les ramasser!

huitre01

heron01

camping04

nous01

Après deux nuits dans la tente, nous avons pris la direction de Port Alberni, une ville située au milieu de l’île de Vancouver. Nous avons eu de la chance: nous sommes arrivés en plein festival du saumon!

portalberni01

portalberni02

Les plus gros saumons de la compétition étaient présentés au public sur un lit de glace. Franchement, je ne savais pas qu’un saumon pouvait être aussi gros!

portalberni03

Bien entendu, on n’a pas pu résister; nous avons dû goûter au superbe filet de saumon cuit au BBQ.  André Michel a proclamé que c’était le meilleur saumon qu’il avait mangé!

portalberni04

*Lors de notre première randonnée autour du camping, André a fait un face à face avec un ours. On a eu une bonne frousse. Après, on a appris que l’ours noir que nous avons vu n’était pas une espèce agressive, mais que l’ours Grizzli, lui, l’était. Bref: Ours noir ou brun: on reste calme et on s’en va. Ours Grizzli (avec une bosse sur le dos): on reste calme, mais on part en courant… On n’a pas vu de Grizzli, ouf!

No tags for this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *